BIOGRAPHIE

Native du Bas-du-Fleuve, elle a grandi au cœur de grands espaces délimités par le Saint-Laurent et les Appalaches. Un environnement naturel favorable à la création … un environnement qui a certainement influencé « Pinaud », l’artiste.

Depuis plus de 35 ans Georgette Pineault-Plante travaille à son rythme en dehors des courants. Enseignante de formation, elle découvre au début de la décennie 1970, l’émaillerie d’art. Cette formation a été à l’origine de son éveil au monde des arts visuels. En 1978, elle poursuit sa démarche avec un baccalauréat en enseignement des arts plastiques. C’est dans ce contexte qu’elle opte pour une expression en peinture.

Dans les années qui suivent, elle développe une expérience de travail diversifiée en art et s’adonne à une recherche continue. Membre de plusieurs associations, Madame Pineault-Plante est une artiste reconnue professionnellement. Ses œuvres ont été présentées dans des expositions solo, de groupe, au pays et en France.

Texte de Louiselle Courcy-Legros à propos de Pinaud

Oeuvre primée à la Biennale Internationale d'Art Miniature de Ville-Marie et exposée au Musée de la Miniature à Montélimar, France.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Ma démarche s’inscrit dans le temps et la durée. Un fil conducteur que je nomme «processus de création» me conduit dans cet espace vierge où se construit l’œuvre. Chaque étape fait partie d’un tout qui prend racine dans «l’hier» et qui est déjà en «devenir».

Les matériaux, les médiums, les outils sont des matières premières qui donnent une impulsion de départ. Du jeu instinctif avec les couleurs, avec les textures surgissent des espaces qui prennent sens. Espaces ou formes qui sont acceptées ou refusées, jusqu’à ce que la fascination s’installe…

Ma proposition artistique dépasse largement l’esthétique et se veut abstraite. Jacque Blouin, historien d’art résume ma pensée et je cite :

Et comme Lewis Richardson, ce pionnier de l’ère du chaos qui demande «Le vent a-t-il une vitesse?» Pineault-Plante pose des questions simples à son environnement. Elle questionne la structure, les textures, les couleurs, les formes de l’espace pictural comme un pôle d’expression formelle. Elle questionne aussi cet autre pôle moins palpable qui appartient à la dimension psychologique, physique et cosmique. Pour l’artiste la résultante de cette recherche de relation entre ces pôles demeure immuable et provisoire. Quelle est donc la véritable nature de l’œuvre de Pineault-Plante si ce n’est de nous laisser imprégner à notre tour du vertige et des sensations offertes par ces surfaces constituées d’éclats fugitifs, de systèmes transitoires et d’un chaos ordonné.

Portée par le plaisir du jeu et du risque j’avance à mon rythme et je vise à ne pas dévier de ma trajectoire, malgré les pressions des courants, des modes et des préjugés. Je prends parti pour un espace de liberté, un espace qui exprime une quête d’équilibre au milieu de constantes oppositions.

L’œuvre proposée est un espace poétique qui permet au spectateur de circuler à travers les éléments et de les organiser librement.

Georgette Pineault-Plante

error: G Pineault Artiste Peintre. Tous droits réservés.